« J’aimerais comprendre mon chien qui fait n’importe quoi !»

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

 

Quel que soit son âge, éduquer ou rééduquer son chien reste toujours envisageable. En effet les capacités d’adaptation du chien sont formidables : cohabiter en si bonne intelligence avec des espèces, pourtant si différentes, avec notamment des codes de communication à l’opposé des siens. L’humain bien sûr mais également des espèces considérées comme des proies comme les lapins ou les brebis.

 

 

Des capacités d’adaptation limitées ?

 

Mais les capacités d’adaptation sont parfois limitées chez certains individus : les conditions de développement précoce, le manque de familiarisation ou le contexte de vie inadapté peuvent en expliquer les origines. La prise en compte de la personnalité de cet individu chien et de son émotionnalité est une tâche délicate à laquelle le comportementaliste s’attelle avec patience, rigueur et empathie.

 

 

Le chien et ses émotions

 

Ce qui motive un comportement, c’est l’émotion. Darwin fut le 1er à attribuer des émotions aux animaux, à les observer minutieusement et à parler de processus adaptatif des émotions : la peur, la joie, la colère, la surprise, le dégoût, l’irritation, la frustration sont des émotions que les chiens ressentent. Mais c’est l’expression de ces émotions qui diffèrent des nôtres et qui peuvent parfois porter à confusion.

L’émotion naîtrait de l’interprétation de l’individu qu’il fait des événements en rapport avec les situations analogues vécues antérieurement. Selon sa capacité à rétablir son homéostasie sensorielle*, le chien trouvera à s’adapter dans les situations connues et nouvelles. Les comportements produits sont donc adaptés à la situation, du point de vue du chien, mais parfois en désaccord avec ce qu’en attendent les propriétaires : ces comportements sont donc gênants, inappropriés, indésirables et considérés comme inadaptés.

 

Si nous, humains exprimons notre ressenti par les traits de notre visage (détendu, fatigué, irrité), la parole vient appuyer cette émotionnalité. Chez le chien, on ne peut les appréhender que par des modifications extérieures : ce sont les mimiques faciales, les attitudes, la position du corps, les mouvements de la queue ou des oreilles qu’il s’agira d’observer puis d’interpréter afin d’identifier l’émotion ressentie. Le chien prendra des postures pour exprimer spontanément ce qu’il ressent mais l’intensité des émotions sera traduite par le langage des yeux et les vocalises peuvent être considérées comme le langage émotionnel. Les mauvaises interprétations de ses attitudes amènent à répondre à contresens à son chien et à rajouter à la confusion de la situation vécue. Le chien communique donc mais nous ne savons pas entendre ce qu’il a à dire.

 

 

Le comportementaliste : un médiateur 

 

Les propriétaires sont ainsi invités à prendre du recul pour s’observer interagir avec leur animal ; éclairés sur les modes de fonctionnement et de communication de chacun, avertis du piège anthropomorphique qui laisse croire que le chien vit la même émotion que son propriétaire et de la même manière, et adroitement guidés par le comportementaliste dans leur agissements, ces propriétaires trouvent ou restaurent une harmonie dans leur cohabitation avec leur chien.

 

Et pourtant si ce professionnel avait été sollicité avant l’apparition des problèmes rencontrés (destructions, agressivité, aboiements, stress, éliminations désordonnées, peur), un seul entretien aurait suffit à ouvrir les personnes sur un peu de la réalité canine vécue par leur chien.

 

 

L’éduquer : obéissance ou coopération

 

Une relation stable et harmonieuse instaurée dès l’arrivée du chiot ou du chien recueilli permet la mise en place des apprentissages indispensables à la vie que nous proposons à nos amis chiens. Ce chien disponible apprendra rapidement et durablement, sans contraintes, l’éducation que nous serions amenés à lui inculquer au travers de divers conditionnements : sécurisé par une laisse mais pas entravé, confiant en son maître absent, entré dans ce magasin et revenant à l’appel de son nom, motivé mais pas contraint.

 

Quoi de plus normal dans un monde organisé que ce chien, admit à vivre à nos côtés, se comporte comme il faut : ne pas se débattre au bout de sa laisse (quelles qu’en soient les raisons – légitimes du point de vue du chien), être attentif à toutes les demandes verbales de son maître (assis, couché, pas bougé, tais-toi…).

En procédant par habituation face à un stimulus tout en créant des associations judicieuses et gratifiantes, tous les apprentissages nécessaires à « une bonne éducation » se feront au rythme du chien et sans heurt. Sous réserve de la mise en place préalable d’une organisation cohérente des échanges.

 

 

 

 

 

 

Sébastien OLAÏZOLA-GUIRRIEC

Comportementaliste

    06 50 29 72 75

 

comportementaliste-chien@dog-lg.com

       www.dog-lg.com

 

http://dog-lg.agence-presse.net/

 

 

 L’auteur :  Sébastien OLAÏZOLA-GUIRRIEC : Comportementaliste, spécialiste de la relation homme/chien.

                         Educateur canin diplômé d’Etat.

 

Intervient sur rendez-vous au domicile des propriétaires de chiens démunis devant les comportements gênants de leur animal (destructions, agressivité, morsures, peur, fugue, malpropreté, aboiements intempestifs, stress, anxiété, hyper activité).

Aide pour l’arrivée d’un bébé. Sensibilisation sur la prévention des morsures. Conseils dans le choix d’un chiot ou d’un chien adulte (ajustement des profils tempéramentaux). Conseils dans l’optimisation des aménagements recevant des chiens (animalerie, élevage, pension, salon de toilettage). Aide pour les difficultés de cohabitation avec une autre espèce animale (chat, cheval, poule)

 

Département Lot-et-Garonne 47 et départements voisins en Aquitaine et Midi-Pyrénées (24, 32, 33, 40, 46, 82)


* État d’équilibre émotionnel entre l’organisme et son environnement fixé pendant la période de transition (15ème au 21ème jour).

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>